Billetterie Lafayette Anticipations
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

Evènements



Rencontres, concerts, performances...

Jeudi 25 Avril 2024 - 19h00
Autour de Sarah Kane - 4:48 Psychose
Jeudi 25 Avril 2024 - 19h00
Soirée
Dans le cadre de la nouvelle traduction du texte 4:48 Psychose de Sarah Kane, rendez-vous à Lafayette Anticipations pour une soirée autour du texte de la dramaturge en présence de Claire Stavaux (directrice des éditions de l'Arche) et Vanasay Khamphommala (traductrice du texte).
Cette soirée sera notamment rythmée par la lecture et performance de la comédienne et commissaire d'exposition Guslagie Malanda.
 
"C'est moi que je n'ai jamais rencontré, dont le visage est collé au revers de mon esprit."
 
Entre poésie convulsive et désespoir clinique, 4:48 Psychose est un chant d'amour empreint d'une solitude abyssale et traversé d'une lumière crue. Avant de disparaître, une figure anonyme adresse sa prière au monde, entre rage et catalepsie. Rejetant une rationalité psychiatrique irrespirable, elle dit sa fêlure sans suture, sa soif de vie et de vérité, sa quête d'absolu et de beauté.
Samedi 27 Avril 2024 - 17h00
Futur rétrograde x Artagon Pantin
Samedi 27 Avril 2024 - 17h00
Rencontre
Que nous réserve le futur et comment composer avec les fluctuations d'un monde sans cesse en évolution ? C'est à partir de ces interrogations existentielles, au cœur de l'exposition Coming Soon, que 8 artistes résident·es de la promotion 2022-2023 d'Artagon Pantin ont conçu des propositions artistiques pour tenter de répondre, chacun·e à leur façon, au besoin de (pré)voir ce qui nous attend.
Au cours de cette soirée pensée comme un festival d'anticipation, le rez-de-chaussée de la Fondation est investi de leurs voix et leurs corps, accueillant une pluralité de formes, de médiums et de manières d'habiter l'espace.
Ce programme de performance, musique, spoken word, poésie, danse et vidéo, offre une ouverture sur les recherches et les préoccupations d'une jeune génération d'artistes. Chaque dispositif propose un dialogue singulier avec le public pour évoquer nos incertitudes et nos espérances d'un temps à venir, tantôt par la parole, par le son, ou le corps en mouvement.
 
→ Ismail Alaoui Fdili · Keynote ChatUIGV, conférence performée, 30 min
 
L'Université Internationale de Gardiennage de Voitures (UIGV) est un projet satirique qui consiste en une université franco-marocaine fictive ayant pour but d'exporter et d'enseigner à l'international le métier de gardien de voitures, un travail précaire répandu dans le Sud global. Il se matérialise sur internet, sur les réseaux sociaux (films parodiques, sites web, interviews) et dans une série de courts métrages, de jeux vidéo en VR et de performances. L'artiste imagine ici une conférence performée sous la forme d'une keynote pour présenter le futur de l'UIGV avec l'introduction de l'intelligence artificielle dans ses méthodes pédagogiques.
 
→ Alice Martins · FFOMECBLOT - camoufler, pièce-performance, 30 min
Avec Alice Martins (conception et performance), Jean Thévenin (conception et musique live),  Élodie Paul (regard extérieur), Charlotte Pistien, assistée par Jehanne Mabilais (collaboration conception costume et décor)
 
Comment s'adapter à ce qui nous entoure dans un environnement hostile où les productions humaines ont supplanté le milieu naturel ? C'est à cette interrogation que l'artiste propose de répondre avec sa pièce-performance, qui apparaît comme une tentative presque survivaliste de continuer à habiter le monde. Au fil de la danse, le corps de l'artiste développe une hypersensibilité aux éléments qui l'entourent et se transforme à la façon d'une mue. FFOMECBLOT - camoufler met ainsi en scène un corps qui cherche à dépasser sa forme humaine par des actions de métamorphose.
 
→ CHOUF · Dis-moi toi bientôt c'est quand ? Spoken word et musique ambien, 30 min
Avec Lou Fauroux
 
Cette performance hybride mêle poésie déclamée sur le mode du spoken word et musique ambient jouée à la fréquence de 432 Hz, un mode qui permet de favoriser à l'écouté un état de relaxation et d'introspection. À partir d'une sélection de ses poèmes, choisis en référence au temps qui passe et à ses perceptions, l'artiste explore la notion de futur. Signal déclencheur, "temps" devient un mot-clé qui à chacune de ses prononciations marque le passage d'un texte à un autre, dans une logique de mashup et de montage.
 
→ Maïa Lacoustille · EHPAD II, oeuvre sonore, 18 min
 
 EHPAD II est un poème qui accompagne la série de sculptures Mummies (2023), ici présenté sous une forme sonore. Évoquant par son titre le nom d'un pharaon fictif, le poème renvoie à la perception de l'au-delà dans l'Égypte Antique et aux notions de naissance, de mort, d'enfance et de vieillesse. Les voix de l'oeuvre mêlent l'anglais et le français, les langues maternelles respectives des deux récitant·es, pour tisser une réflexion sur le matériau du langage parlé. Ces allers-retours entre une langue que l'on sait parler et une autre que l'on ne maîtrise pas révèlent sous un jour différent les mots et les sons. La dimension politique du poème s'incarne à travers cette langue expérimentale. Ces allers-retours entre une langue que l'on sait parler et une autre que l'on ne maîtrise pas révèlent sous un jour différent les mots et les sons. La dimension politique du poème s'incarne à travers cette langue expérimentale capable d'embrasser des identités multiples. 
→ Flora Bouteille (Cie Angels' Front) · die and retry, performance, 1h
Avec Flora Bouteille (direction), Aurore Serra et Dima Emelianenko (performeuses) et Victor Villafagne (création sonore et vidéo live)
 
die & retry est une performance évolutive qui envisage la notion de futur comme un événement redondant, potentiellement amené à se répéter à l'infini. Elle emprunte son nom au gameplay des jeux vidéo de genre « die and retry » qui obligent le joueur à recommencer encore et encore une action à la mort de son personnage, en apprenant de chaque nouvelle itération, jusqu'à atteindre son objectif. Un dispositif audiovisuel de boucles temporelles retransmises en live dans l'espace invite le public à répondre aux questions des performeur·euses, en influant ainsi (ou non) le déroulement des différentes séquences à la manière d'un algorithme. Cette responsabilité vient interroger les implications morales et politiques de la performance et de ses protagonistes.
 
→ Céline Fantino · ICE, court-métrage, 10 min
 
ICE est une vidéo de fiction qui explore le paysage en tant que dépositaire de mémoire et objet en mutation. Elle met en scène le retour imaginé et anticipé d'un protagoniste dans sa ville natale qui fait l'expérience d'une nouvelle temporalité à travers les phases successives du réaménagement urbain ; depuis la destruction de bâtiments obsolètes à la construction de nouveaux espaces issus d'un futur fantasmé. L'artiste utilise une intelligence artificielle pour altérer ses images et créer un paysage enneigé et glacé qui vient progressivement recouvrir les lieux, symbole d'une transformation intérieure en écho à celle de la ville.
 
→ Inès Sieulle · The Oasis I Deserve, court-métrage, 22 min
 
The Oasis I Deserve est un court métrage qui explore et questionne l'arrivée de l'intelligence artificielle dans notre monde à travers des conversations qu'entretiennent des utilisateurs de la plateforme Replika avec leur chatbot. Un certain nombre de dérives et de conflits s'immiscent dans ces échanges à première vue bienveillants, à mesure que le chatbot s'enrichit des multiples conversations avec les utilisateurs.
 
→ Lou Fauroux · To whom it may concern, there will be tears in my Hennessy, DJ set/performance, 1 heure
Avec Chouf
 
Entre le DJ set et la performance sonore, Lou Fauroux mélange des sons contemporains (musique expérimentale, drone, sound design, sonorités, enveloppes et textures issues de jeux vidéos, de sound design de films) avec des extraits de musique classique issus d'époques variées : balades, symphonies, soundtracks de films. En incorporant des éléments variés au cours du set, l'artiste recompose une balade anachronique dans laquelle on discerne des bouts d'histoires et de nombreuses références : une méditation qui démarre avec le générique de succession, puis rencontre Young Thug et évolue dans un Tiktok de Gregg Araki…
Lundi 06 Mai 2024 - 20h00
Moor Mother présente 'The Great Bailout'
Lundi 06 Mai 2024 - 20h00
Concert
The Great Bailout est une œuvre majeure de l'artiste poète, activiste, expérimentatrice sonore et afrofuturiste Moor Mother (aka Camae Ayewa). En trio avec Aho Ssan et Simon Sieger pour l'occasion, elle présente pour la première fois à Paris ce neuvième album (le troisième sur ANTI-Records) qui met en lumière les horreurs d'un passé souvent oublié trop facilement.
The Great Bailout dissèque l'histoire et les effets durables du colonialisme britannique, en agissant comme une "cartographie non linéaire du colonialisme, de l'esclavage et du commerce en Grande-Bretagne et dans les pays du Commonwealth".
 
Le mot "bailout" fait spécifiquement référence au fait que la loi de 1833 sur l'abolition de l'esclavage a garanti le versement d'indemnités considérables, non pas à ceux qui avaient été contraints à l'esclavage, mais aux "propriétaires" enregistrés dans l'ensemble de l'Empire britannique.
 
L'album comprend trois sections, allant d'une version déconstruite de l'hymne national britannique (God Save The Queen), en passant par des éléments de gospel et de soul africaine, jusqu'à la section finale : Liverpool Wins. Ayewa explique : "Il fait référence à cette période où le commerce de l'esclavage était si incroyable que Liverpool a dépassé Londres pendant un certain temps. Tout le paysage a changé, pour des générations".
 
Cet album comprend notamment des contributions de Lonnie Holley, Mary Lattimore, Angel Bat Dawid.
Samedi 11 Mai 2024 - 19h00
The Second Body, Ola Maciejewska
Samedi 11 Mai 2024 - 19h00
Spectacle
Ola Maciejewska prend comme point de départ l'essai de Daisy Hildyard, The Second Body pour questionner le dérèglement humain sur le climat et l'écologie.
Ici, les êtres humains ont deux corps - l'un tangible, fait de chair et d'os, un autre, plus diffus, impliqué dans un réseau d'échanges avec d'autres entités.

À partir de cette ambivalence, Ola explore la dissolution des frontières entre l'objet et le sujet, l'animé et l'inanimé et observe la relation d'inter et de co dépendance entre la matière et le corps comme une chorégraphie.
Sur scène, un corps et un objet de glace : un organisme complexe d'une part, fait de muscles, d'os, de veines - composé à 80 % de liquide ; un corps solide d'autre part, entièrement constitué d'eau solidifiée. Ni un duo, ni un solo, The Second Body, nous invite à regarder la perméabilité de ces corps d'eau en constante métamorphose. La pièce est un manifeste sur la
dépendance, l'extériorité et la relativité et affirme la beauté immédiate d'une expérience ressentie.
Crédits 
Conception, direction et chorégraphie : Ola Maciejewska
Interprétation : Leah Marojević
Dance construction (forme en glace) en collaboration : Alix Boillot
Prototype et moules : Mathieu Peyroulet Ghilini
Collaboration à la dramaturgie : Gilles Amalvi
Production / Administration : so we might as well dance - Caroline Redy
Diffusion : Capucine Goin
Remerciements : Daisy Hildyard, David Toppani, Charlotte Wallet, Pascal Chevé, Camille Cosson et Guénaël Morvan

Coproductions :
Ménagerie de verre (Paris / FR)
Watermill Center (Hamptons / U.S.A)
ICI - CCN Montpellier Occitanie (Montpellier / FR)
C.A.M.P. (Presqu'île de Gâvres / FR)
Avec le soutien de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels
Avec l'aide du CND (prêt de studio)
La compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Bretagne
Concept développé et interprété par Ola Maciejewska pour le module film de Figury (przestrzenne).
Le titre The Second Body est emprunté à celui de l'essai de Daisy Hildyard (Fiztcarraldo Editions).

La pièce est dédiée à Simone Forti.
Jeudi 16 Mai 2024 - 19h00
Clara Ysé
Jeudi 16 Mai 2024 - 19h00
Rencontre
 
Organisateur : LAFAYETTE ANTICIPATIONS
Mardi 21 Mai 2024 - 19h00
Sarah Schulman
Mardi 21 Mai 2024 - 19h00
Rencontre
 
Organisateur : LAFAYETTE ANTICIPATIONS
Lafayette Anticipations
9 rue du Plâtre
75004 Paris, France
+33 (0)1 42 82 89 98
contact@lafayetteanticipations.com
Métro : Hôtel de Ville (ligne 1) ou Rambuteau (ligne 11)
Paiement 100% Sécurisé