Billetterie Lafayette Anticipations
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

Échelle Humaine 2024



A partir du vendredi 20 septembre 2024 à 18h00

Pour cette nouvelle édition, le festival Échelle Humaine se laisse gagner par les mouvements des artistes, chercheur·euses, étudiant·es et publics qui s’emparent de Lafayette Anticipations et en dévoilent les espaces de jeu, de porosités et de mutations.

Vendredi 20 Septembre 2024 - 18h30
PASS VENDREDI
Vendredi 20 Septembre 2024 - 18h30
Spectacle
• Léa Vinette, Nox (18H30 > 19H)
• Rabih Mroué, Non-academic lecture Make Me Stop Smoking (19H30 > 20H30)
• Catol Teixeira, La Peau Entre Les Doigts (21H > 21H35)
Organisateur : LAFAYETTE ANTICIPATIONS
Samedi 21 Septembre 2024 - 14h30
PASS SAMEDI - JOURNÉE
Samedi 21 Septembre 2024 - 14h30
Spectacle
• Phia Ménard, L'après-midi d'un foehn Version 1 (14H30 > 15H)
• Dalila Belaza, Figures (15h15 > 16H05)
Organisateur : LAFAYETTE ANTICIPATIONS
Samedi 21 Septembre 2024 - 18h00
PASS SAMEDI - SOIRÉE
Samedi 21 Septembre 2024 - 18h00
Spectacle
• Phia Ménard, L'après-midi d'un foehn Version 1 (18H > 18H30)
• Rabih Mroué, Non-academic lecture The Inhabitants of Images (19H > 20H)
• Catol Teixeira, La Peau Entre Les Doigts (21H > 21H35)
Organisateur : LAFAYETTE ANTICIPATIONS
Du Vendredi 20/09/2024 au Samedi 21/09/2024
La Peau Entre Les Doigts, Catol Teixeira
Du Vendredi 20/09/2024 au Samedi 21/09/2024
Spectacle
Lae chorégraphe Catol Teixeira, avec La Peau Entre Les Doigts, se glisse entre les publics avec une énergie fluide et festive, en perpétuelle métamorphose.
Cette performance se construit sur l'oscillation entre la présence et l'absence, sur le don et le déni de son propre corps, en utilisant les regards et les mouvements du public.
 
C'est une danse qui plonge dans les vestiges de ce qui a été laissé derrière soi, oublié. La Peau Entre Les Doigts embrasse l'incertitude, les moments d'excitation et d'inconnu - observant la friction entre l'opposition et la soumission du corps à la gravité.
 
La danse de Catol cehrche à traverser les fissures, en relation constante avec les présences dans la pièce, comme dans un état perpétuel de transition sans destination fixe.
Du Samedi 21/09/2024 au Dimanche 22/09/2024
L'après-midi d'un foehn Version 1, Cie Non Nova - Phia Ménard
Du Samedi 21/09/2024 au Dimanche 22/09/2024
Spectacle
L'oeuvre L'après-midi d'un foehn Version 1 s'appuie sur l'air et les mouvements pour élaborer une chorégraphie plastique autour de nos relations au vivant et à l'artifice.
« C'est en répondant à la commande d'une installation sur le thème du "mouvement" pour le Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes en octobre 2008, que m'est venue l'idée d'une exploration de l'élément air et de son formidable potentiel sur l'imaginaire.
Déambulant dans le musée seule la nuit, je passais de longues heures à saisir ce qui me troublait dans un pareil espace, entourée de mammifères inanimés parmi les plus sauvages.
Je finis par comprendre que c'était l'absence de courant d'air qui me faisait défaut. J'installais donc dans la galerie de l'évolution une série de brasseurs d'air silencieux. C'est sous le léger crissement des pelages que je pris conscience que je me trouvais finalement dans un lieu de la représentation de la mort.
Le musée devint alors pour moi un cimetière dans lequel je décidais de réintroduire de la vie sous une forme inattendue. Un sac plastique rose lesté se mit donc à circuler parmi les animaux figés, tel un visiteur inadéquat ! De là naquit l'envie d'écrire une forme chorégraphique pour sacs plastiques transformés. » Phia Ménard
 
Distribution
Conception et écriture : Phia Ménard
Assistée de : Jean-Luc Beaujault
Interprétation : Silvano Nogueira
Création de la bande sonore : Ivan Roussel d'après l'œuvre de Claude Debussy
Diffusion de la bande sonore, en alternance : Olivier Gicquiaud, Mateo Provost, David Leblanc, Ivan Roussel
Conception des marionnettes : Phia Ménard
Réalisation des marionnettes : Claire Rigaud
Photographies : Jean-Luc Beaujault
Co-directrice, administratrice et chargée de diffusion : Claire Massonnet
Régisseur général : Olivier Gicquiaud
Assistante d'administration et de production : Justine Dufief
Chargée de communication et assistante de production : Justine Lasserrade
Vendredi 20 Septembre 2024 - 18h30
Nox, Léa Vinette
Vendredi 20 Septembre 2024 - 18h30
Spectacle
Au 3ème étage de la Fondation le solo Nox, conçu pour célébrer la nuit, se déploie ici en plein jour pour cette présentation à Échelle Humaine.
Nox est une tentative d'ouvrir nos portes à la perception et à l'introspection. C'est la puissance du corps que Léa Vinette recherche dans son travail, un corps sensoriel primitif, chargé de violence gracieuse.
Une jeune femme vit seule dans un espace froid d'une blancheur éclatante où l'obscurité n'existe pas. À la fois, anxieuse et intriguée par son monde, elle se sent disparaître, perdre les frontières de sa propre identité. L'espace l'invite à la transformation, défiant la fixité de soi et la poussant dans une multiplicité d'être. Une forte sensation de plaisir et de puissance.
 
Chorégraphie et interprétation : Léa Vinette
Soutien physiologique et conseil artistique : Florence Augendre
Création musicale : Gwenael Bodet
Dramaturgie : Sara Vanderieck
Vendredi 20 Septembre 2024 - 19h30
Make Me Stop Smoking, Rabih Mroué
Vendredi 20 Septembre 2024 - 19h30
Spectacle
Make Me Stop Smoking ne vous débarassera d'aucune addiction. Il s'agit plutôt, pour le conférencier, de se libérer d'un facteur de tension cérébrale personnel, constitué par un amas de documents accumulés au fil des années, comme sujet potentiel de créations artistiques.
Rabih Mroué en dévoile ainsi une partie au public.
 
La mémoire du Liban contemporain ainsi que des lubies très personnelles constituent la matière de cette entêtante collection, prétexte à intérroger, entre facéties et émotions, le processus de tissage de notre mémoire intime ou collective par l'archive.
L'idée des « conférences non académiques » de Rabih Mroué est de détourner le principe de la conférence, en en imitant le dispositif, dans une perspective de performance. Il ne s'agit pas de traiter avec dérision son principe, mais plutôt d'exploiter le pouvoir de l'exercice en tant qu'adresse publique, en y opérant un glissement qui préserve à dessein son ambiguïté, passant de la présentation à la représentation, du réel à l'imaginaire. L'illusion est troublante, le ton est neutre, l'expertise semble avérée, les documents à l'appui du discours suggèrent l'authenticité : c'est le but du jeu, tour à tour malicieux, émouvant et intellectuellement stimulant.
 
* Propos recueillis par Tony Abdo-Hanna pour le Festival d'Automne 2024 / Portrait Lina Majdalanie et Rabih Mroué
Samedi 21 Septembre 2024 - 19h00
The Inhabitants of Images, Rabih Mroué
Samedi 21 Septembre 2024 - 19h00
Spectacle
Dans cette conférence non académique, le pseudo-conférencier Rabih Mroué mélange politique, fiction et réalité, sans distinction, en commentant des images.
D'une part la rencontre supposée, concrètement impossible, entre Gamal Abdel Nasser et Rafic Hariri, responsables politiques défunts, d'autre part les photos des « martyrs » du Hezbollah placardées dans les rues de Beyrouth, fournissent à l'intervenant matière à développer des observations dont les invraisemblances n'ôtent rien à la pertinence
 
L'idée des « conférences non académiques » de Rabih Mroué est de détourner le principe de la conférence, en en imitant le dispositif, dans une perspective de performance. Il ne s'agit pas de traiter avec dérision son principe, mais plutôt d'exploiter le pouvoir de l'exercice en tant qu'adresse publique, en y opérant un glissement qui préserve à dessein son ambiguïté, passant de la présentation à la représentation, du réel à l'imaginaire. L'illusion est troublante, le ton est neutre, l'expertise semble avérée, les documents à l'appui du discours suggèrent l'authenticité : c'est le but du jeu, tour à tour malicieux, émouvant et intellectuellement stimulant.
 
* Propos recueillis par Tony Abdo-Hanna pour le Festival d'Automne 2024 / Portrait Lina Majdalanie et Rabih Mroué
Du Samedi 21/09/2024 au Dimanche 22/09/2024
Figures (version performative), Dalila Belaza
Du Samedi 21/09/2024 au Dimanche 22/09/2024
Spectacle
Dalila Belaza enquête sur la possibilité d'un rite universel, en inventant une danse traditionnelle imaginaire "sans origine ni territoire" qui relie le présent à l'éternité.
Une force qui prend possession du corps, en écho à un patrimoine dont chacun est chargé, souvent inconsciemment. Développé parallèlement aux pièces de groupe Au Cœur et Rive, le solo Figures, cérémonie imaginaire qui interroge les sources du contemporain, peut autant représenter l'aboutissement d'une recherche que son volet le plus épuré.
 
Dans une ambiance liminale, où l'intime se confond avec l'histoire de l'humanité, surgit un mystérieux « personnage matière » qui transcende l'espace, déployant une abstraction chargée de résonances ancestrales.
Comme dans certaines créations de sa sœur Nacera auxquelles Dalila participait depuis leurs débuts partagés, le corps et la danse émergent de la nuit des temps, du récit métaphorique au lâcher-prise, à la lisière de la matérialité et sans jamais se référer à une tradition spécifique. Fluide
et apparemment abstrait, vêtu d'un costume qui semble sans contours, porté par des lumières et environnements sonores subliminales, ce corps donné à l'inconscient appartient à toutes les communautés de l'humanité.
 
Et comme dans les tableaux de Pierre Soulages, la lumière peut surgir de l'obscurité, non en intrus mais comme son jaillissement.
 
* Propos recueillis par Thomas Hahn pour le Festival d'Automne 2024

Conception, direction artistique, chorégraphie, son et lumière : Dalila Belaza
Création personnage matière : Jeanne Vicérial
Interprétation : Dalila Belaza
Doublure personnage matière : Aragorn Boulanger
Régie lumière : Sébastien Marc, Alexandre Barthélémy (en alternance)
Régie son : Tristan Viscogliosi, Solal Mazeran (en alternance)
Production : hiya compagnie - association Jour

Avec la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings. Co-production La Briqueterie - CDCN du Val de Marne dans le cadre de l'accueil studio, dispositif soutenu par le ministère de la Culture / DRAC IDF ; Charleroi Danse - Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie - Bruxelles ; CCN - Ballet National de Marseille ; Les SUBS - Lieu Vivant d'Expériences Artistiques, Lyon
Soutiens : DRAC Ile-de-France ; Région Ile-de-France ; Département du Val-de-Marne Accueil en résidence La Briqueterie - CDCN du Val de Marne ; Montévidéo - Centre d'art ; Charleroi Danse ; Les Brigittines, Bruxelles
Mise à disposition de studio CN D, Pantin

hiya compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Ile-de-France. Dalila Belaza est artiste associée à la Briqueterie - CDCN du Val de Marne, de 2024 à 2026, dans le cadre du dispositif artiste associé du Ministère de la Culture.
Dimanche 22 Septembre 2024 - 11h30
Sand in the Eyes, Rabih Mroué
Dimanche 22 Septembre 2024 - 11h30
Spectacle
Sand in the Eyes creuse la question de la manipulation de l'opinion inhérente à toute production audiovisuelle, ainsi qu'à tout exposé documenté.
À partir d'extraits de vidéos de propagande émanant aussi bien de l'organisation État Islamique que de la communication anti-terroriste officielle des états-majors, de mises en scène ou de prises de vue militaires effectuées par des drones, le conférencier nous interpelle au sujet de la représentation de la violence, en particulier de la mise à mort, quelles qu'en soient les sources.
 
L'idée des « conférences non académiques » de Rabih Mroué est de détourner le principe de la conférence, en en imitant le dispositif, dans une perspective de performance. Il ne s'agit pas de traiter avec dérision son principe, mais plutôt d'exploiter le pouvoir de l'exercice en tant qu'adresse publique, en y opérant un glissement qui préserve à dessein son ambiguïté, passant de la présentation à la représentation, du réel à l'imaginaire. L'illusion est troublante, le ton est neutre, l'expertise semble avérée, les documents à l'appui du discours suggèrent l'authenticité : c'est le but du jeu, tour à tour malicieux, émouvant et intellectuellement stimulant.
 
* Propos recueillis par Tony Abdo-Hanna pour le Festival d'Automne 2024 / Portrait Lina Majdalanie et Rabih Mroué
Lafayette Anticipations
9 rue du Plâtre
75004 Paris, France
+33 (0)1 42 82 89 98
contact@lafayetteanticipations.com
Métro : Hôtel de Ville (ligne 1) ou Rambuteau (ligne 11)
Paiement 100% Sécurisé